La pâte dite alimentaire est un aliment de base dans toutes les cuisines du monde. Fabriquée à partir de farine de céréale variable selon le continent.

Les plus anciennes recettes remontent à -2000 ans en Chine. Les pâtes telles que nous les connaissons sont probablement un héritage de Marco Polo.

1. Pâte A l’italienne

160 g de farine 00
160 g de semoule de blé
1/4 de cuillère à café de sel
1 cuillère à soupe d’eau
1 cuillère à soupe d’huile
3 œufs

Battre les œufs en omelette avec l’eau et l’huile.
Mélanger la farine , la semoule et le sel.
Incorporer les œufs à la farine et pétrir jusqu’à obtention d’une pâte homogène, compacte , mais souple.
Laisser reposer 30 minutes .

Diviser le pâton en trois.
Passer les au laminoir entre 5 et 6 fois en les repliant en deux à chaque passage.
Ensuite abaisser à l’épaisseur désirée.

Pâte fait maison

2. A la coréenne

500 g de farine
sel
200 ml d’eau tiède
1 c. à soupe d’huile de sésame
2 c. à soupe de farine de soja ( facultatif)

Pour la fabrication de raviolis , gyozas…

Mélangez la farine et le sel. Formez un puits et ajoutez l’eau et l’huile de sésame. Mélangez 15 min jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et élastique.

Faites un rouleau avec la pate  que vous coupez une soixantaine de morceaux.

Formez de petites boules  puis aplatissez-les en disque de 8 cm de diamètre environ.

Gyozas japonais

3. Pâte à nouille aux œufs à la chinoise

500 g de farine
du sel gros
2 œufs
100 ml d’eau froide

Ajoutez ensuite l’eau en petit filet continu.

Débarrassez la pâte du mixeur et travaillez-la à la main 30 secondes. Vous devez avoir une pâte souple, non humide et qui ne colle pas.

Huilez le pâton et laissez-le reposer entre 20 minutes et 3 heures à température ambiante.

Dim sum, raviolis vapeur chinois

4.Pâte A Dim sum

350 g de farine
115 ml eau bouillante
60 ml eau froide
1 pincée de sel
1 cuillère à soupe d’huile

Mettre la farine dans un bol et creuser un puits.
Ajouter l’eau bouillante petit à petit en mélangeant avec une spatule en bois.
Ajouter ensuite l’eau froide et le sel.
Travailler le mélange pour incorporer toute la farine.
Pétrir à la main pendant 5 minutes environ.
Transférer la pâte sur le plan de travail et faire pénétrer la cuillère  l’huile en  massant le pâton.
Couvrir et laisser reposer une heure.

5. Lagman

500 g de farine
1 œuf
250 cl d’eau
1 pincée de sel fin

Mode simplifié

Mélangez la farine, l’œuf, le sel et l’eau tiède dans un saladier. Pétrissez une dizaine de minutes afin d’obtenir une pâte souple et homogène.
Faites une boule et la filmer au contact. Laissez reposer 30 minutes.
Coupez le pâton reposé en deux et l’abaisser, soit au rouleau, soit à la machine à pâte. Veillez à fariner abondamment.
Enroulez la pâte sur elle-même et détaillez d’une largeur de 5 millimètres.
Cuisez immédiatement à l’eau bouillante salée pendant 3 minutes. Rafraichissez ensuite à l’eau glacée. Egouttez et huilez les pâtes ainsi obtenues.

 

Pâte à lagman kirghiz
preparation de pâte à lagman

Recette traditionnelle

Laissez reposer la pâte pendant 4 heures (pétrir à l’eau chaude)
Huilez vos mains et le pâton. Étirez la pâte en la roulant au diamètre du petit doigt. Dans le même temps, il faut l’enrouler en spirale sur un plat graissé. Une fois terminer, huilez la surface et laissez reposer 30 minutes.
Reprenez la pâte et étirez là à nouveau le plus fin possible sans la rompre. En second lieu, enroulez les « nouilles » entre vos mains écartées comme si c’était une corde. Frappez-les ensuite sur la table.
Cuisson identique à la première méthode.

6. Spatzle, les pâtes alsaciennes

400 g de farine
4 œufs
20 cl d’eau
Une pincée de sel

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

to the top